Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 octobre 2008 7 19 /10 /octobre /2008 16:17
Qui est le Colonel Kazantsev ?

Je viens de trouver quelques informations assez intéressantes sur cet homme pour qui apparemment mon grand-père manifestait une grande admiration.

Colonel Kazantsev (photo de jeunesse)Alexandr N. Kazantsev est surtout connu en ex-URSS et aux Etats Unis comme auteur de roman d'anticipation et de science-fiction. Son plus célèbre roman est "La destruction de Faena" (Фаэты) écrit en 1974.
Cependant il est assez discret sur ses véritables occupations: Ingénieur mécanique. Il commence sa carrière à l'installation métallurgique de Beloretsk au poste d'ingénieur mécanique en chef .
Kazantsev a une imagination débordante, qui lui inspirera ses futures fictions mais aussi nombre d'inventions qui seront développées par la suite notemment dans des instituts de l'Académie des Sciences Russe ou à l'Institut de Recherche Electro-Mécanique de l'Union dont il est un des membres fondateurs.
Ses grandes connaissances en mécanique avancée, en électro-mécanique donne un certain crédit à ses récits sur les extraterrestres.
On lui doit à ce sujet "d'excellents" récits sur les évènements de Tunguska en Sibérie ou la pierre tombale de Pacal le grand à Palenque.
A partir des années d'après guerre, il est considéré comme le père de l'ufologie russe.
En 1977, il se fait connaître en Europe pour sa participation dans le film "Chariots of the Gods" de Erich Von Däniken . Il y présente sa collection de Dogu (voir un extrait ci dessous).




Le module B.K.M.

Officiellement donc, c'est un savant en électromécanique excentrique et un auteur de livres de science-fiction prolifique, cependant j'ai pu remarquer pendant mes recherches qu'il y'avait comme un trou dans son curriculum: entre les années 1947 et 1965.
De plus je ne trouve aucune trace sur la construction d'un module ou même un projet portant les iniatiales B.K.M. dans ses recherches.
Il existe pourtant un rapport entre ce Kazantsev et le module B.K.M. Reste à savoir en quoi le comte Van Der Bilout est lié à cette histoire... Et d'où proviennent ces photos ? (voir l'article précédent ici).






Partager cet article
Repost0

commentaires

M
il semblerait que le B correspondrait à la 5ème lettre  d'un alphabet bastek ( ou baasteck) et non à notre 2ème lettre de notre alphabet, les deux autres lettres seraient là pour tromper les services secrets des pays de l'alliance ouest. ce sont les seuls infos ou intox qui me reviennent de la lecture de l'article ci dessus cité . pour le M.B.M l'intrigue reste complète car il pourrait aussi s'agir de WBW, cela dépend du sens de la prise de vue du module MBM. je vais me pencher sur mes souvenirs et rechercher si le web peut débloquer le voile trouble qui embrume ma mémoire. à bientôt
Répondre
J

Mmmmh ... Interressant...  Je dois vérifier ses informations. Merci encore pour ces informations


M
le module B.K.M ne m'est pas inconnu, si je peux me permettre il existe d'autres photos encore plus étrange de ce module, dans un de mes ancien souvenir, une revue UFO des années 70 dévoile des images spectaculaires de ce module en plein vol  prit alors pour un ovni par les services de l'aviation américaine. intriguant n'est il pas, un module M.B.M apparrait dans cette même revue, malheureusement un feu de camps détruisit cette ouvrage alors que j'étais adolescent. à bientôt
Répondre
J


Tu ne serais pas ce que veut dire B.K.M par hasard ? Car malgrès mes recherches je n'ai toujours pas trouvé le sens de ces initiales... (Tout comme M.B.M d'ailleurs ...)



Qui est Juan Olaf ?


"Quand j’étais petit et qu’on se moquait continuellement de moi et de mon prénom, ma maman m’a dit que je devais être fier de porter le nom du plus fameux (et pourtant le plus méconnu) aventurier et explorateur que la France ait connue : le comte Juan Olaf Van Der Bilout. Celui qui a redécouvert l’Amérique; l’ami de l’homme le plus grand du monde et du roi le plus petit de l’Europe centrale du Sud-est ; le seul être humain à connaître la langue des extras terrestres.
Alors j’ai grandi content ; jusqu’au jour où j’ai reçu une vieille clé de hangar en héritage..."

Juanitó Van Der Bilout 
(petit fils et héritier du célèbre explorateur)

................

Toutes les oeuvres présentes sur ce site appartiennent exclusivement à l'auteur (sauf mention contraire) aux termes des articles L111-1 et L112-1 du code de la propriété intellectuelle.
Toute reproduction, diffusion publique, usage commercial sont par conséquent interdit sans autorisation du titulaire des droits.



Archives