Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 avril 2009 1 13 /04 /avril /2009 17:43
Je viens de découvrir le secret des mouches ganiques...



Mieux; je viens de comprendre que la petite boîte à bijoux en bois que ma mémé gardait sur sa table de chevet servait en vérité à enfermer les fameuses mouches venimeuses...
Car ces petites bêtes là ne servaient pas à faire le bien...
Selon le "Dictionnaire universel, historique et comparatif de toutes les religions du monde"(1837) de François-Marie Bertrand ce sont des insectes venimeux , semblables à des poux. Le Noaaidé ramassait avec soin, et les mains couvertes, ces sortes d'insectes, puis les enfermait dans une boite pour lui servir au besoin.

D'après "La Finlande" Par Louis Léouzon Le Duc, un livre de 1845: Les mouches ganiques sont de méchants esprits entièrement dans la dépendance du Noaaid, et toujours prêts à exécuter ses ordres : elles lui sont données par le Noaaid, son père, qui les reçut du sien, et ainsi de suite pendant.une longue série de magiciens. Les mouches ganiques sont  invisibles à tout le monde, excepté au magicien qui les tient renfermées dans une boîte jusqu'à ce qu'il ait occasion de s'en servir.

Dans le livre de Claude Debon sur Apollinaire (pour qui ce sont les divinités de la neige), toutes n'apparaissent pas sous la forme de flocons, mais beaucoup sont apprivoisées par les sorciers finnois ou lapons...

Mon pépé a manifestement trouvé (voir la radio ici) l'origine de ce mythe: une espèce de poux ou de puce (volante ?) qui se loge dans le plumage de certains oiseaux.

J'ai retrouvé la boîte dans le grenier de mes parents, parmi les vieux bibelots et les vêtements mités et  quand je l'ai ouverte, j'ai espéré voir une ou deux mouches s'envoler... Alors j'ai fermé les yeux et j'ai imaginé la boîte remplie de lumière magique et de mouches en forme de flocons de neige...



Partager cet article
Repost0

commentaires

P

hahaha, c'est très bien, ce post ! et merci par l'info =)
Répondre
J






Y
Bon à savoir : le principal prédateur de la mouche ganique est le touraco bleu du Ghana. Christian Leopold freiherr von Buch raconta en 1816 que celui qu'avait emporté Jean Baptiste Benoît Eyriès lors de leur voyage au Finmark avait été extrèmement efficace contre ces insectes, bien qu'ils eut empêché toute l'expédition de dormir des nuits durant, l'oiseau réclamant à grand bruit,  du coucher du soleil à la pointe de l'aube, soit un pull, soit un calin.
Répondre
J


Tu dois faire allusion au Touraco géant (Corythaeola cristata) dont le plumage est effectivement bleu (voir
image ci contre).

Ne pas confondre avec le touraco vert (Tauraco persa) ou le touraco violet (Musophaga violacea) ni la poule bleue à toupet de Smorévanie...



Qui est Juan Olaf ?


"Quand j’étais petit et qu’on se moquait continuellement de moi et de mon prénom, ma maman m’a dit que je devais être fier de porter le nom du plus fameux (et pourtant le plus méconnu) aventurier et explorateur que la France ait connue : le comte Juan Olaf Van Der Bilout. Celui qui a redécouvert l’Amérique; l’ami de l’homme le plus grand du monde et du roi le plus petit de l’Europe centrale du Sud-est ; le seul être humain à connaître la langue des extras terrestres.
Alors j’ai grandi content ; jusqu’au jour où j’ai reçu une vieille clé de hangar en héritage..."

Juanitó Van Der Bilout 
(petit fils et héritier du célèbre explorateur)

................

Toutes les oeuvres présentes sur ce site appartiennent exclusivement à l'auteur (sauf mention contraire) aux termes des articles L111-1 et L112-1 du code de la propriété intellectuelle.
Toute reproduction, diffusion publique, usage commercial sont par conséquent interdit sans autorisation du titulaire des droits.



Archives