Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 février 2009 7 15 /02 /février /2009 21:20
Mon grand père n'a pas donné beaucoup d'informations sur cet étrange animal au museau allongé sauf ces quelques inscriptions au dos de l'écusson:  собака степей. Alors comme toujours j'ai mené ma petite enquête...



Le chien des steppes (собака степей en russe) est une espèce de mammifère omnivore, mais dans une plus grande mesure carnivore, de la famille des mustélidés. Cette espèce tient son nom de son habitat principal et du fait que son cri s'apparente à l'aboiement du chien (Canis lupus familiaris).

  Il a d'ailleurs été longtemps chassés par les nomades plus pour la pénibilité de ses "aboiements" incessants que pour sa chair plutôt filandreuse. D'ailleurs dans certaines provinces de Sibérie extérieure, on a pour habitude de dire quand le repas n'est pas bon  qu'on a mangé du vieux собака степей (on prononce "sobaka stépeï").

Sa fourrure blonde est longue mais ne retient pas l'eau, ce qui lui permet de résister aux grands froids de son habitat. Il mesure de 60 à 75 cm. Il a une queue fine et allongée, de petits yeux et de longues oreilles pointues. Ses pattes sont courtes et robustes et chaque pied compte cinq orteils. Ses longues griffes sont courbées et semi-rectractiles, il peut donc les rentrer partiellement. Elles servent à grimper et à creuser. Ses dents sont solides. Les mâles adultes pèsent de 8 à 14 kg. Les femelles pèsent 6 à 10 kg.
De nos jours il n'existe plus que quelques familles dans la région de la péninsule de Kanine au Nord ouest de la Russie, c'est une race en voie d'extinction depuis plusieurs décennies


Ci dessus les aboiements d'une femelle appelant ses petits pendant une tempête de neige.


Repost 0
Published by Juan-Olaf - dans Animaux fantastiques
commenter cet article
11 février 2009 3 11 /02 /février /2009 21:54
La 6ème image du 6ème dossier

La 6ème malle avec la 6ème clé.


J'ai essayé d'ouvrir la 6ème malle en entrant dans le hangar mais la clé est manquante. J'ai essayé la 6ème clé du trousseau rouillé, puis la 12 ème et enfin la 1ère. Pas de clé pour ce cadenas.  Pour l'instant...


Tag de Madame A. (si d'autres personnes veulent jouer et continuer la chaîne...)
Repost 0
Published by Juan-Olaf - dans A la maison...
commenter cet article
30 janvier 2009 5 30 /01 /janvier /2009 18:32
Ma muse a été récemment invitée à montrer son écriture manuscrite (regardez  sa jolie graphie ) et bien sûr elle a voulu me faire participer à ce "fil d'articles" .
Et je tague des mâles pour mettre un peu de testostéronedans ce jeu : Jérôme, Mister M et You des alpages.




Pour remonter le fil allez ici
Repost 0
Published by Juan-Olaf - dans A la maison...
commenter cet article
28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 16:13

Il y a quelques temps déjà, j'ai eu le plaisir de narrer les aventures de mon pépé à des écoliers dans plusieurs bibliothèques de la région de Riom et j'ai été surpris par la curiosité de certains petits gars et petites filles...

Aujourd'hui je suis tombé par hasard sur un petit article écrit par une classe de CP et CE1 et qui m'a beaucoup ému (je sais je pleurs comme une gamine...)

Voilà le lien ici, bonne lecture.



Repost 0
Published by Juan-Olaf - dans A la maison...
commenter cet article
11 janvier 2009 7 11 /01 /janvier /2009 18:40
La nature m'a affublé d'une drôle de particularité physique: j'ai les pieds palmés.
C'est super pour nager, encore faut-il accepter d'aller à la piscine et affronter le regardPied palmé moqueur de ses petits camarades de classe. Alors que, une veille de sortie scolaire à la piscine, je feignais une tuberculose ou le stade final de la peste bubonique, ma mère me posa la question fatidique :
"Mais enfin, Juani, pourquoi tu ne veux pas y'aller ? Avant tu adorais ça, ton père t'appelait le sous-marin d'eau douce." (c'est parce que je nageais sous l'eau tout le temps... mais bref ! revenons à notre histoire de membres inférieurs ...)
Réponse: "C'est à cause de mes pieds mes copains se moquent de moi y disent que j'ai les pieds de E.T. et en plus y disent que je triche parce que je vais plus vite qu'eux à cause de mes pieds et en plus y disent ..." etc... etc... je vous épargne la suite.
Réponse de ma mère : "Et bien tu tiens ça de ton grand père ! (ça me faisait une belle jambe!...) Tout le monde a ça dans la famille, c'est comme une marque spéciale des Van Der B., tu devrais en être fier, allez, dépêche-toi d'aller au lit, demain tu as piscine et tu n'as pas préparé ton sac."

Depuis la découverte de cette carte postale, et la vue de la piscine municipale de Novyygrad, je comprends pourquoi les Van Der B. on les pieds palmés.

Piscine de Novyygrad
Repost 0
Published by Juan-Olaf - dans A la maison...
commenter cet article
7 janvier 2009 3 07 /01 /janvier /2009 14:35
J'imagine que (comme moi) vous vous demandez bien où est cette bonne ville de Novyygrad???
J'ai mené ma petite enquête à l'aide de mon moteur de recherche et de mon traducteur; et j'ai trouvé ça :


Novyygrad (en kazakh et russe : Новыйград, ce qui veut dire tout simplement "nouvelle ville") est une ville de l'oblys du Kazakhstan oriental au nord-est du Kazakhstan.
La ville a été construite en bordure du polygone nucléaire de Semipalatinsk [1]. Le site de Semipalatinsk est à l'origine de la plus grande catastrophe sanitaire et écologique du pays. Les essais ont été d'autant plus néfastes pour la santé des populations voisines que celles-ci n'ont été nullement informées des risques qu'elles encouraient.
Après l'arrêt des essais nucléaires et le démantèlement du site, la population de Novyygrad a chuté de 20.000 à 24 habitants. Durant l'époque soviétique, Novyygrad (désignée au début par son nom de code Semipalatinsk-47) était une ville fermée et l'un des endroits les plus secrets et difficile d'accès d'URSS. Officiellement (enfin officiellement pour le KGB...) elle était censée héberger les familles des scientifiques de l'union qui travaillaient à Kourtchatov. Rapidement, sa fonction fut très différente mais on ignore encore avec exactitude ce qu'on y faisait. Selon quelques farfelus, c'était le centre de recherche sur les phénomènes paranormaux; pour d'autres le centre d'étude extr-terrestre.

La station Staline sur la ligne n°2 du métro de Novvygrad

Repost 0
4 janvier 2009 7 04 /01 /janvier /2009 20:08
Connaissez-vous la charmante bourgade de Novyygrad ???

Son institut des sciences de premier ordre, ses habitations où il fait bon vivre, son métro hi-tech, sa piscine municipale...
Mon grand-père a eu le plaisir de passer la saint Sylvestre dans cette charmante bourgade de l'union soviétique, probablement dans les années 50 ou 60.

Je vous souhaite à tous
une merveilleuse année 2009.






Repost 0
Published by Juan-Olaf - dans A la maison...
commenter cet article
20 décembre 2008 6 20 /12 /décembre /2008 21:03
Pour une fois je ne vous parlerai pas de mon grand père mais d'un article étrange trouvé par hasard dans un magazine finlandais chez un ami (finlandais lui aussi) il y a quelques jours et intitulé " Outo Joulupukki  ".

Quelque peu interloqué par l'image présentée en tête d'article, je demande à mon ami Veikko une petite traduction.
En quelques mots, il explique qu'une caméra automatique placée sur une grosse île au large de Honningsvåg (Laponie norvégienne) pour observer la réimplantation des perdrix des neiges dans son milieu naturel a été mystérieusement détruite. Selon le représentant de l'association saami de préservation des animaux, la caméra a été piétinée par un être humain. Le plus étrange c'est que la région est complètement exempte de présence humaine pendant cette  période hivernale (la température y est en général de -65°C. et il n'y a pas de route à moins de 200 km à la ronde).
D'après d'autres informations données par le répresentant de l'association, on aurait trouvé à proximité de la caméra écrabouillée  des traces de pas de rennes sur une centaine de mètres et qui disparaissent mystérieusement.
Évidemment, la police mène son enquête mais il est pour l'instant impossible d'identifier le vandale ni aucun de ses complices à quatre pattes...

Il ne reste plus qu'à vous souhaiter hyvää joulua à tous et à toutes !!!
Une petite chanson pour être dans l'ambiance:
PS: Saviez-vous que le père Noël existe vraiment... Mon pépé ne l'a pas rencontré mais...
(allez voir cet article "Tombé du ciel (le renne du père Noël)").



Repost 0
Published by Juan-Olaf
commenter cet article
10 décembre 2008 3 10 /12 /décembre /2008 10:49

Le Ziquick tridactyle noir (Ziquiquitus tridactylus subniger ) est une espèce de mammifère de la famille des Ziquiquidae. C'est la seule espèce du genre Ziquiquida tridactyla. Certains spécimens peuvent être tachetés.

  • Taille : 25  cm.
  • Poids : 25 g à la naissance, puis de 2 à 3,5 kg.
  • Vitesse : 15 km/h, dans la limite de 20 km par jour.
  • Durée de vie : 25 ans en captivité.
  • Maturité sexuelle : de 2.5 à 4 ans.
  • Gestation : 120 jours.
  • Sevrage : de 6 à 9 mois.
  • Fréquence de reproduction de la mère : 3 mois.
  • Nombre de petits par portée : 1.
  • Territoire : jusqu’à 25 km² dans les vastes plaines et 3 km² dans les forêts tempérées.
Le Ziquick tridactyle noir est solitaire et fait la taille d'un gros yorkshire nain. Son corps est couvert de poils souples qui atteignent 10 cm de long mais pas ses pattes car il se prendrait les pieds dedans. Quand il ne cherche pas de nourriture, il dort de 14 à 16 heures par jour dans un trou qu'il a lui-même creusé. Ses pattes (pattes supérieures, il n'a pas de pattes antérieures) ont 3 doigts, chacun portant un ongle court. Son odorat est 80 fois plus puissant que celui de l'homme. Ses cornes fines dans le prolongement de son appendice nasal cornu lui permettent de se protéger des prédateurs.

Comme son nom ne le suggère pas, cet animal se nourrit principalement de fourmis et de termites, dont il peut avaler jusqu'à 30 000 en un jour. Il ouvre les termitières avec les ongles de ses pattes ou parfois avec ses cornes et les aspire violemment en dilatant ses énormes narines, les insectes sont collés dans une sorte de morve très visqueuse et dans un raclement de gorge caractéristique il avale le tout... Les plus agiles se nourrissent parfois de mouches ou de moustiques qu'ils aspirent au vol.

Raclement de gorge d'un ziquick tridactyle en forêt tempérée.

Anecdote: La parade nuptiale du ziquick tridactyle est assez singulière.
Il alterne des  danses effreinées en "pas chassés" où il forme de grands cercles et de petits "va et vient" en crabe pour séduire sa femelle.

EXPO:
On peut voir du 5 décembre au 5 janvier au 15 rue massillon à Clermont Ferrand (magasin INSIDE) plusieurs Ziquicks de grande valeur cryptozoologique, sinon allez faire un tour sur le site des ziquicks.


Crédit photographique: MAXENVRAC
Repost 0
Published by Juan-Olaf - dans Animaux fantastiques
commenter cet article
20 novembre 2008 4 20 /11 /novembre /2008 21:25

Un nouveau document sur le mystérieux colonel Kazantsev...



Il s'agit d'un cliché réalisé dans un studio photographique pour touriste avec tenues traditionnelles et décors factices. Mon grand père a l'air relativement agé sur cette image.

Repost 0
Published by Juan Olaf - dans Projet BKM
commenter cet article

Qui est Juan Olaf ?


"Quand j’étais petit et qu’on se moquait continuellement de moi et de mon prénom, ma maman m’a dit que je devais être fier de porter le nom du plus fameux (et pourtant le plus méconnu) aventurier et explorateur que la France ait connue : le comte Juan Olaf Van Der Bilout. Celui qui a redécouvert l’Amérique; l’ami de l’homme le plus grand du monde et du roi le plus petit de l’Europe centrale du Sud-est ; le seul être humain à connaître la langue des extras terrestres.
Alors j’ai grandi content ; jusqu’au jour où j’ai reçu une vieille clé de hangar en héritage..."

Juanitó Van Der Bilout 
(petit fils et héritier du célèbre explorateur)

................

Toutes les oeuvres présentes sur ce site appartiennent exclusivement à l'auteur (sauf mention contraire) aux termes des articles L111-1 et L112-1 du code de la propriété intellectuelle.
Toute reproduction, diffusion publique, usage commercial sont par conséquent interdit sans autorisation du titulaire des droits.



Archives